30 millions d’inscrits pour une plateforme éducative gratuite

Par : Vladyslav Semendyayev

Khan Academy, une organisation académique ayant pour objectif de fournir une éducation gratuite de classe mondiale à n’importe qui, n’importe où, vient de dépasser le cap de 30 millions étudiants inscrits. Cette plateforme Internet a maintenant des utilisateurs dans 190 pays et présente des cours en 36 langues différentes.

salman-kahn
Salman Kahn

Tout a commencé en 2006 quand Salman Khan a décidé de créer des vidéos YouTube pour aider sa cousine à faire des maths. Deux ans plus tard, il a fondé la Khan Academy, qui est aujourd’hui constituée d’une centaine d’employés et qui a produit des milliers de vidéos éducatives sur une diversité de domaines tels que la science, la programmation, l’histoire, l’économie, etc.

capture-decran-2016-10-31-a-15-58-31Il s’agit d’un organisme à but non lucratif, qui bâtit sa plateforme et réalise ses projets avec l’aide des dons provenant de ses nombreux sympathisants. Il est de plus en plus acclamé à l’international, recevant des éloges de la part de milliers d’étudiants et de professeurs, incluant des personnalités telles que Bill Gates. Ce dernier a d’ailleurs déclaré que Salman Khan était son professeur préféré et il a utilisé la plateforme pour aider son fils avec ses études.

Ce programme étant totalement gratuit, tout ce qu’il faut pour en profiter c’est une connection Internet et l’accés à un ordinateur, une tablette ou un téléphone intelligent. Qu’on soit un enfant dans un bidonville ou un américain dans la quarantaine, la Khan Academy offre la possibilité de s’éduquer soi-même et d’arriver à maîtriser diverses disciplines aussi bien, sinon mieux, que si on les avait étudiées à travers le système scolaire normal.

khan-academy-e-ductionLe fonctionnement de la plateforme est assez élémentaire. Tout d’abord, le site web offre des vidéos d’instruction classés en ordre de complexité.

Pour les mathématiques, par exemple, il y a des centaines de vidéos, partant de l’arithmétique de base et allant jusqu’au calcul différentiel. La Khan Academy offre également des milliers d’exercices pratiques et procure un tableau de bord à tous les utilisateurs, qui relate les progrès de chacun. Il rapporte le contenu déjà compris, recommande les vidéos à regarder pour approfondir ses connaissances et indique les points qu’il faut améliorer. L’étudiant peut également revoir les vidéos le nombre de fois qu’il veut et les reculer dès qu’il y a un élément qu’il n’a pas totalement compris. Notre système éducatif, quant à lui, impose un rythme unique à tous les élèves.

khan-academyLa Khan Academy permet de prévenir ces problèmes en laissant à l’élève la liberté de déterminer son niveau de connaissance d’une discipline, de choisir son rythme d’apprentissage et de prendre tout le temps qu’il lui faut pour comprendre la matière. L’étudiant ne peut d’ailleurs pas avancer au prochain échelon d’exercices en ligne tant qu’il ne maîtrise pas à 100% les concepts et formules des niveaux précédents, qui sont nécessaires à la compréhension de celui-ci. Cette pratique permet d’éviter une accumulation d’erreurs et de confusion, entraînant l’étudiant à frapper un mur quand la matière devient plus compliquée. Ce qui se produit malheureusement trop fréquemment avec notre système éducatif.

La Khan Academy a aussi l’avantage de donner des leçons qui durent autour de 10 minutes, soit le temps d’attention moyen d’un étudiant en début de secondaire. De plus, la matière dans les vidéos est expliquée avec enthousiasme et compétence, quelque chose que nos enseignants dans les écoles ne sont pas toujours aptes à faire.

Ceci dit, Salman Khan ne propose pas de remplacer notre système éducatif, mais plutôt de fournir une source d’enseignement supplémentaire – une voie alternative que toute personne puisse utiliser selon son besoin. Sal Khan encourage les élèves et les professeurs à complémenter l’apprentissage fait à l’école avec les vidéos fournies par sa plateforme.

sans-titreDans un futur proche, Sal Khan croit que sa plateforme éducative rejoindra encore plus d’étudiants à travers le monde, surtout ceux qui n’ont pas accès à une éducation de qualité. Il voudrait également qu’elle s’étende dans les prisons, pour que les détenus puissent l’utiliser et s’en sortir mieux, et non pas plus mal, après leur temps d’incarcération.

Pour plus d’informations : Khan Academy

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s