TripAdvisor va arrêter de vendre des billets pour les attractions avec des animaux sauvages

Une bonne décision pour les animaux sauvages vivant dans des conditions désastreuses.

elephants.jpg

Prévenez vos amis qui postent des photos d’eux avec des tigres sur Tinder, et vos potes voyageurs qui posent avec des dauphins sur Facebook : les selfies avec des animaux c’est devenu ringard. D’ailleurs, même TripAdvisor s’est séparé, le 11 octobre, des entreprises qui vous proposent de prendre des photos avec des bêtes sauvages emprisonnées au cours de vos périples autour du monde. Les défenseurs de la cause animale applaudissent des deux mains.

“Super nouvelle : TripAdvisor va arrêter de vendre des tickets pour des “attractions” comme les programmes de nage avec les dauphins. Aidez-nous à les remercier.”

 

L’association Peta a publié un tweet pour rappeler à quel point ce type de tourisme est contre-nature : on endort et on enferme des créatures majestueuses pour que des touristes puissent s’en mettre plein les yeux.

On comprend que ce soit tentant de voir de ses yeux pour la première fois un animal vu des milliers de fois à la télé et dans les dessins animés. Mais les coulisses de l’industrie du tourisme ne sont pas glorieuses. Exceptées quelques compagnies qui travaillent à la préservation des espèces menacées, beaucoup d’animaux pris en photo sont des victimes du braconnage. Cette année, la mort d’un éléphant ayant passé sa vie à transporter des touristes a fait scandale au Cambodge.

Sambo the elephant died from heatstroke earlier this year. (Photo: Facebook)

D’après le Guardian, la politique anti-exploitation des animaux sauvages de TripAdvisor concernera les attractions qui permettent de nager avec des dauphins, caresser des tigres ou de monter sur des éléphants. Si d’après certains cela pourrait avoir un impact négatif sur ceux qui vivent de ce commerce, il est important de rappeler que les animaux sont des êtres sensibles qui méritent de recevoir du respect et de l’attention. Par cette décision, TripAdvisor montre qu’on peut très bien découvrir le monde sans cautionner l’esclavage d’animaux sauvages.

Source : Konbini

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s