Un clown pas comme les autres

160914_bh6oa_le1518_guillaume_vermette_sn635.jpg
Crédit photo: Janic Trembley

« Clown humanitaire, c’est un métier complexe. C’est 50 % d’humanitaire et 50 % de don de soi. »

Guillaume Vermette, du haut de ses 28 ans, a déjà fait le tour de la planète. De camps de réfugiés en zones de guerre, il n’a qu’une mission : distribuer de l’amour et de l’espoir aux enfants et adultes qu’il croise. Janic Tremblay l’a rencontré.

Les enfants que Guillaume Vermette rencontre sont, selon lui, les plus affamés d’attention et d’amour. Il travaille dans des zones chaotiques avec des enfants qui sont laissés à eux-mêmes. Pourtant, les enfants ont besoin de structure, explique le jeune homme.

« Nous, on leur apporte cette structure avec des spectacles aux mêmes heures, aux mêmes endroits avec les mêmes enfants. »

Changer le monde? Oui, mais…  C’est quand Guillaume Vermette enlève son nez rouge et son costume qu’il réalise l’ampleur du drame et l’horreur. « Je me sens impuissant face au gros tableau. » Toutefois, le clown assure que ce qui a le plus de valeur à ses yeux, c’est de changer non pas le monde, mais celui des personnes qu’il rencontre.

Source : Radio Canada

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s