Un filet implanté dans le cœur contre l’insuffisance cardiaque

coeur-souris-filet-electromecanique-insuffisance-Une.jpeg

Un nouvel implant, testé avec succès chez le rat, pourrait devenir une solution alternative au pacemaker, qui ne convient pas à toutes les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque.

Le principe de ce nouvel implant: un filet électromécanique souple, à base de nanocâbles d’argent gainés de caoutchouc, enrobe ainsi toute la partie inférieure du muscle cardiaque, les ventricules, en s’adaptant à la forme unique de chaque cœur.

En lui transmettant des impulsions électriques, il pousse le cœur à se contracter uniformément, pour qu’il pompe plus efficacement le sang aux organes. De plus, les impulsions électriques produites par les cellules cardiaques elles-mêmes, dans les parties saines du cœur, sont conduites par le filet à travers tout le muscle cardiaque. Le pacemaker, lui, ne transmet des impulsions qu’à certains points du coeur.

L’expérience chez le rat, menée par l’équipe de Jinkyung Park (université de Séoul) et ses collègues de l’école de médecine d’Harvard, est détaillée dans la revue Science Translational Medicine.

Source: Science et Vie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s