Transformer le brouillard en eau potable

maroc-1024x585

Depuis 2014, des filets tendus pour piéger le brouillard et récolter de l’eau potable sont utilisés dans le sud du Maroc afin de répondre à la pénurie du précieux liquide.

Ces filets sont situés à 1225 m d’altitude, au sommet de la montagne Boutmezguida, dans le sud-ouest du Maroc. Dirigés en direction du brouillard, ils captent les gouttelettes d’eau à la manière d’une toile d’araignée. Le liquide s’écoule ensuite dans une rigole, avant d’être conduit dans un bassin où il est filtré et mélangé à de l’eau de forage pour le minéraliser. Des canalisations l’acheminent enfin vers cinq villages situés en contrebas de la montagne.

Les filets couvrent une surface de 600 m2 et permettent d’assurer les besoins quotidiens d’environ 500 habitants.

En 2016, l’association Dar Si hmad, en collaboration avec l’ONG allemande Wasserstiftung, a testé de nouveaux filets plus résistants aux vents violents. Réalisés avec du polypropylène, ils devraient prochainement couvrir une surface de 1600 m2 et fournir de 35,2 tonnes d’eau en moyenne par jour. Suffisant pour répondre à la demande croissante des autres villages de la région.

Source: National Geographic

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s