Antibiotiques : un test sanguin pour éviter les erreurs de prescriptions

GUATEMALA-HEALTH-ZIKA-VIRUS-ALERT
AFP PHOTO / JOHAN ORDONEZ

Une simple prise de sang pourrait dans quelques années permettre aux médecins de déterminer si une infection est d’origine virale ou bactérienne, et ainsi éviter la prescription inutile d’antibiotiques, selon une étude publiée dans la revue Science Translational Medicine.

Ce nouveau test identifie sept gènes dont l’expression se modifie pendant une infection. Les caractéristiques de ce changement peuvent indiquer si une infection est provoquée par une bactérie ou un virus. L’idée de ce test est inspirée des résultats d’une étude publiée en 2015 qui ont montré « une réaction identique du système immunitaire à de multiple virus mais qui diffère quand il s’agit d’une infection bactérienne », explique Purvesh Khatri, professeur adjoint de médecine à Stanford, le principal auteur de l’étude.

Ce test sanguin a été efficace pour déterminer la nature de l’infection de 96 enfants gravement malades, précisent ces chercheurs. Mais il faut maintenant faire des essais cliniques plus étendus pour valider ces résultats.

Un tel outil de diagnostic pourrait être très utile pour réduire l’usage inapproprié des antibiotiques qui contribue largement au développement de la résistance microbienne, considérée comme une grave menace sanitaire.

Source: Sciences et Avenir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s