Le thé vert pourrait améliorer les capacités intellectuelles dans la trisomie 21

green

Associé à une stimulation spécifique, un des anti-oxydants du thé vert permettrait d’améliorer certaines capacités intellectuelles de patients atteints de trisomie 21, selon les résultats d’un essai clinique préliminaire publiés mardi 7 juin 2016 dans la revue médicale britannique The Lancet Neurology.

Les chercheurs ont utilisé un des anti-oxydants du thé vert, l’épigallocatéchine gallate (EGCG), en raison de sa capacité potentielle à inhiber la surexpression d’un des gènes présents dans le chromosome 21 (DYRK1A). Ce gène est lié à la plasticité cérébrale et à certaines capacités intellectuelles. Selon le Dr Rafael de la Torre, les patients traités pendant 12 mois avec l’épigallocatéchine gallate combiné à une stimulation cognitive ont vu certaines de leurs capacités intellectuelles (notamment la mémoire de reconnaissance visuelle) ainsi que le contrôle des inhibitions améliorés par rapport à ceux qui n’avaient reçu qu’un placebo. Et sans effet indésirable supplémentaire constaté.

L’effet persistait encore six mois après le traitement.

Le Dr Marie-Claude Potier, de l’institut du Cerveau et de la moelle épinière (ICM) à Paris a pour sa part mis en garde contre « toute automédication avec du thé vert car les différentes variétés contiennent des quantités différentes de la substance clé ». Elle insiste également sur la nécessité de faire des études de toxicité avant de poursuivre les recherches sur ces produits.

Source: Sciences et Avenir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s