Une application pour lutter contre les graffitis sur les monuments à Florence

3342987lpw-3343406-article-florence-jpg_3447199_660x281
Photo: AFP / Walter Zerla

Les gestionnaires du Campanile de Giotto, à Florence, en Italie, lassés de voir des millions de touristes vandaliser les murs, ont eu l’idée de lancer une application unique sur tablette pour leur permettre de laisser des graffitis plus inoffensifs.

Cette application, intitulée « Autography », est une première assure la jeune femme qui l’a conçue seule et qui espère la vendre à d’autres sites exposés aux mêmes touristes indélicats. Trois tablettes sont désormais installées, aux 1er, 3e et 4e étages du campanile, et reliées à un site internet, sur lequel sont collectés tous les messages. En une semaine, les tablettes ont recueilli plus de 700 «graffitis virtuels». Comme sur les vrais murs, il y a encore beaucoup de cris d’amour ou des messages de paix (« Peace for Venezuela »).

Graffiti

Chaque année, tous ces messages seront regroupés et imprimés, avant d’être remisés aux Archives du Duomo, au même titre que tous les documents ayant trait à la cathédrale de Florence depuis sept siècles.

Ces graffitis représentaient une menace pour le patrimoine, et leur élimination coûtait cher. La prochaine étape, début 2017, sera de nettoyer la Coupole de Brunelleschi, elle aussi endommagée par des milliers de graffitis, et d’y installer des tablettes munies d’Autography.

Source: LePoint.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s