La réalité virtuelle pour soigner les troubles alimentaires

2016-01-20-05-09-44-ACT-cybercorps - experience audrey
Photo: Stephan Desrochers

Des participants ont vécu pour la première fois l’expérience du Cybercorps, une technologie qui permet grâce à des lunettes de se voir dans différentes silhouettes. L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) fait partie des six établissements scolaires, à travers le monde, à utiliser la réalité virtuelle dans le domaine de la santé.

Grâce au casque de réalité virtuelle et au logiciel qui fonctionne du côté de l’ordinateur, le Cybercorps permet de mesurer la perception que les participants ont de leur corps. L’expérience est immédiate et permet de comprendre de quelle façon une personne peut se voir.

«Qu’on soit dans l’anorexie, la boulimie ou l’hyperphagie boulimique, ce qu’on retrouve dans les trois psychopathologies c’est l’image corporelle», Johana Monthuy-Blanc, professeure et directrice du laboratoire LoriCorps à l’UQTR.

L’objectif de cette technologie est d’introduire l’appareil dans les cliniques pour intervenir auprès des personnes touchées par les troubles du comportement alimentaire, afin notamment de faire de la recherche, de la prévention ou encore de l’intervention.

Source: Canoe.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s