Au Népal, ces grands-mères qui deviennent ingénieures solaires

Bunker Roy fondateur du Barefoot College (« le collège des Va-nu-pieds »), gratuit, propose aux grands-mères de devenir ingénieures solaires…  

Capture d’écran 2015-12-16 à 10.29.40
Des femmes installent des panneaux solaires à Tilonia, Rajasthan, Inde. Crédit photos : Ashley Cooper/Corbis

Bunker Roy est issu d’une grande famille indienne. Sa mère le destinait à un poste prestigieux à la banque mondiale. Quand il  a eu 18 ans, il y a eu une grande famine au Bihar. Avec un groupe d’amis, Bunker Roy est parti rejoindre Raj Prakash Narayan, ami de Gandhi et grande figure morale en Inde. Pendant un mois, ils ont aidé dans ces campagnes. Revenu à Dehli, Bunker Roy  a dit à sa mère : – Je ne vais pas à la banque mondiale ; je vais travailler dans les villages !

Il s’est interrogé : – Que faire pour les villages ? Les hommes sont inéducables : dès qu’ils ont un diplôme, il partent à la ville. Les mères de familles sont trop occupées, elles sont surchargées d’enfants. Quelles sont les personnes qui pourraient aider et dont on est sûr qu’elles vont rester dans le village ?… Les grand-mères.

En 1972, Bunker Roy a lancé un programme pour entraîner, en six mois, des grands-mères illettrées à devenir ingénieures solaires. Ça a marché formidablement. Ces femmes viennent d’Éthiopie, d’Arabie, de Chine, de Thaïlande… En six mois, elles deviennent ingénieures solaires. Elles repartent dans les villages, les électrifient, et assurent aussi la maintenance.

Source : France inter

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s